-10%

VIVADÉCO #26

Nov. Décembre 2020. Version numérique.

5,90 5,31

148 pages – 15e année

SPÉCIAL CADEAUX POUR LA MAISON
ARTS & DESIGN : LES CRÉATEURS BOUSCULENT LES CODES

Magazine bimestriel

Description

Une si subtile alchimie

Qu’est-ce qui fait que certains intérieurs nous séduisent, au point que l’on s’y sent à l’aise, que l’on s’imagine aisément y vivre, que l’on ait envie d’en connaître les occupants dont la personnalité nous semble séduisante ? Il y a évidemment l’harmonie des couleurs, la subtilité des matières, la ligne des meubles, l’intelligence de l’agencement, l’optimisation de l’espace… Autant d’éléments indispensables mais qui, pourtant, ne suffisent pas. À l’inverse, il nous est tous arrivé de découvrir une maison ou un appartement à l’aménagement apparemment irréprochable mais dont la perfection nous laissait totalement insensible.

C’est l’architecte d’intérieur ukrainienne Nataly Bolshakova qui nous livre peut-être la clé du succès  : « Aujourd’hui, vivre entre de “beaux murs“ ne suffit plus. Encore faut-il donner un sens à l’aménagement et à la décoration, en y intégrant ce qui compte à vos yeux ». Dans la demeure familiale qu’elle a repensé et que nous vous présentons dans ce numéro, elle associe mobilier classique, pièces uniques de designers et œuvres d’art. Une démarche audacieuse, toujours sur le fil du rasoir, mais dont le résultat convainc sans restrictions. On retrouve cette même volonté de « ne pas se répéter » chez le designer italien Andrea Auletta. « Je n’ai pas de style spécifique car, pour moi, chaque projet est une nouvelle histoire à raconter », affirme-t-il.

C’est bien là le point le plus important. Il ne s’agit pas d’aménager « un » intérieur, mais « son » intérieur. Celui où l’on va vivre tous les jours, où l’on doit se sentir bien, heureux, en harmonie avec ce que nous sommes, nos valeurs, notre histoire passée et nos rêves futurs. Pour cela, s’il existe naturellement des règles à respecter, le plus souvent de pur bon sens, il n’existe pourtant pas de dogme universel. Certes, les tendances nous inspirent. Mais attention à ne pas confondre le « style » avec la « mode » comme le répétait Coco Chanel. Pour elle, « La plus belle couleur au monde est celle qui vous va bien !  ». Un concept à appliquer également en décoration.

FRÉDÉRIC BENOIT
Directeur de la Rédaction

Informations complémentaires

Format

Version numérique