Promo !

Urban Arts Magazine #15

Décembre 2021- Janvier 2022. Version numérique

6,50

Magazine de référence de l’art urbain contemporain  : ON NE V ON NE VOUS AVAIT JAMAIS PARLÉ D’ART CONTEMPORAIN COMME ÇA…
Produit par l’équipe de ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL, fondé en 2005.

Version numérique – 102 pages
DECEMBRE 2021 – JANVIER 2022

POURQUOI LE STREET ART NE SEDUIT-IL TOUJOURS PAS LES INSTITUTIONS ?

Retrouvez URBAN sur www.urbanarts.fr

Description

L’Art Urbain retrouve l’esprit de la Renaissance ?

Certes, certains artistes, comme l’italien Andrea Ravo Mattoni, dont nous avions présenté le travail dans notre magazine ou le duo valencien PichiAvo que nous avons rencontré à l’occasion de leur venue à Paris, s’inspirent de l’esthétisme des maîtres italiens. Mais, au-delà des choix stylistiques, d’autres similitudes interpellent : le financement de la production artistique par la commande publique et privée ; le travail sur la toile en parallèle de fresques de grande taille (le plafond de la chapelle Sixtine mesure 40 mètres sur 14, une œuvre que l’on peut qualifier de monumentale, même avec nos critères modernes) ; une approche réfléchie de la production des œuvres, avec un véritable travail d’équipe ; une volonté d’expérimentation de styles et de techniques ; le foisonnement de la création artistique sur une durée exceptionnellement longue puisque l’Art Urbain a en effet passé son demi-siècle – et ce n’est pas fini ! –, ce qui en fait d’ores et déjà le mouvement artistique moderne le plus pérenne…

Reste une interrogation. La Renaissance a laissé à la postériorité des chefs-d’œuvre incontournables, qu’il s’agisse de tableaux (de La Joconde à la Naissance de Vénus) ou de fresques (outre la chapelle Sixtine, la chambre des Époux à Mantoue, le salon des Lys de Ghirlandaio au Palazzo Vecchio de Florence, la chapelle Saint-Brice à Orvieto et bien d’autre…), signés par des maîtres dont les noms sont entrés dans l’histoire : Masaccio, Donatello, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Botticelli… Le futur offrira-t-il la même reconnaissance aux artistes urbains ? Trouveront-ils – enfin – leur place dans les musées du monde entier ? Seront-ils cités en exemple aux étudiants de demain ? Difficile de l’affirmer, tant le monde actuel est gouverné par des forces contradictoires (entre le « marché » et les « institutions »). En attendant, ne boudons pas notre plaisir et profitons de la richesse et de la diversité de la création d’aujourd’hui.

Frédéric BENOIT
Directeur de la Rédaction
fb@artsmagazine.fr

Informations complémentaires

Format

Version numérique

Nb de pages

100