-10%

Nouvelles Questions de Femmes n°15

Août Septembre 2018. Version numérique

3,90 3,51

Nouvelles Questions de Femmes est un magazine de psychologie qui nous ressemble !

100 pages

Description

Performante… Si je veux !

Il y a 30 ans, Michèle Fitoussi publiait un livre coup-de-poing et coup-de-gueule aussi, Le ras-le-bol des Superwomen ! Un constat «amusé et lucide» de la situation des femmes des années 80, qui bénéficiaient des incontestables conquêtes du féminisme, mais n’étaient pas totalement libérées pour autant, avec une pression multiple, exigeant d’elles d’être au top dans tous les domaines, au bureau, à la maison, au lit…

Qu’en est-il aujourd’hui ? Il n’est pas certain que les choses aillent beaucoup mieux. Pour réussir professionnellement, il nous faut déployer des efforts incroyables. Quand notre journée de travail est terminée, la deuxième commence. Car, si 63% des hommes considèrent que la répartition des taches «n’est plus vraiment un problème au sein du foyer», ils ne sont toujours que 36% à faire les courses, 33% à s’occuper des enfants, 24% à faire la vaisselle et 19% à préparer les repas. Et, avec tout ça, on attend toujours que nous soyons élégantes, souriantes, sexy, agréables,
disponibles… Ben voyons !

Ce n’est pas que nous n’ayons pas envie d’être tout cela. Mais à notre rythme, et pas uniquement pour nous conformer à un standard social. Comme le dit Lyvia Cairo, qui a quitté une brillante carrière d’analyste financière pour aider des femmes à s’accomplir – et écrire de torrides nouvelles érotiques – «Être soi suffit !». Une affirmation que ne renie pas Anaïs Aidoud, qui a embrassé la carrière de comédienne auteure-humoriste-scénariste après des études de finances, ou Romane Serda qui a travaillé sept ans pour sortir l’album qu’elle voulait faire. Comme elles,avant de vouloir être la meilleure en tout, on commence par se demander ce qu’on veut vraiment, pour nous, pas pour correspondre à l’image que d’autres projettent sur nous ! Et on se rassure en se disant que les hommes, même les Princes Charmants, en ont, eux aussi, plutôt assez de devoir être beaux, riches, intelligents, attentionnés, endurants…