Promo !

Arts Magazine International N°28

Février Mars 2020. Version numérique internationale Fr/En

7,50 6,75

Version numérique -100 pages

Inclus :  AGENDA SÉLECTION DES EXPOS IMMANQUABLES

LES IMPRESSIONNISTES SONT-ILS DES PEINTRES DE L’INSAISISSABLE ?

Description

TANT QU’ON A LA BANANE !

L’affaire a fait la Une des médias du monde entier. La banane scotchée sur un mur signée par l’artiste italien Maurizio Cattelan sur le stand de la galerie française Perrotin à la foire international Art Basel à Miami s’est vendue 120.000 dollars. Peu importe que l’œuvre, intitulée Comedian, soit périssable, puisqu’il s’agit d’un «concept» et qu’il suffit de remplacer le fruit pour la renouveler! Les réactions sont multiples. Certains pointent la dérive d’un marché de l’art contemporain totalement déconnecté de toute réalité. D’autres évoquent les mânes de Marcel Duchamp et de René Magritte, affirmant «Ceci n’est pas une banane». Bon nombre, enfin, célèbrent le coup de com’ d’un spécialiste du genre, à qui l’on doit des toilettes en or massif (estimées à plus de 5 millions de dollars et volées en septembre dernier) ou Him, une statue de Hitler agenouillé d’une valeur de 15 millions de dollars!

Ce qui est certain, c’est que les artistes cherchent tous à provoquer, au double sens de pousser à réagir et à réfléchir, mais aussi d’exciter le désir. Les Impressionnistes, Dalí, Cézanne… ont tous en leur temps mérité le qualificatif de «provocateurs», avant d’atteindre la reconnaissance. Bertolt Brecht affirmait que «La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds». Quelle est la réalité qui se cache derrière la banane de Cattelan ? À chacun de se faire son opinion.

WE’RE GOING BANANAS!

The news item made headlines across the world. A banana duct-taped to the wall of the French gallery Perrotin by Italian artist Maurizio Cattelan at the international art fair Art Basel in Miami was sold for 120,000 dollars. No matter that the piece, entitled Comedian, was perishable, because the essential was the “concept“ and all it took was replacing the fruit to renew it ! The reactions were myriad. Some saw the expression of a contemporary art market definitively cut adrift from reality. Others evoked the ghosts of Marcel Duchamp and Magritte, affirming “Ceci n’est pas une banane“. Many, finally, simply recognized a good joke by a specialist in the genre, to whom we also owe the creation of massive golden toilets (estimated at over 5 million dollars and stolen last September) and Him, a statue of kneeling Hitler valued at 15 milliondollars

!What is certain, is that all artists seek to provoke, in both the sense of pushing us to reflect and react, put also of sparking desire. The Impressionists, Dalí, Cézanne… were all, in their time, “provocateurs“, before ultimately achieving wide recognition. Bertolt Brecht declared that “Provocation is a way of putting reality back on its feet“. What reality is hiding behind Cattelan’s banana? To each viewer his own opinion.

Frédéric BENOIT
Directeur de la Rédaction
fb@artsmagazine.fr

Informations complémentaires

Format

Version numérique

Nb de pages

100